INDUSTRIE FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE.....

OU ES TU ??

BIBLIOGRAPHIE SUR L'INDUSTRIE FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE

loin de moi l'idée de vous faire une thèse fouillée sur l'industrie francaise de la photographie et ce qu'il en reste, car je ne suis pas un spécialiste. D'ailleurs je commencerai mon propos par une bibliographie sérieuse que je vous conseille d'examiner tant elle est riche et bien  faîte.
Non il s'agit simplement d'observations personnelles ( aidées par certains sites spécialisés ) sur ce qui fut , d'abord, un artisanant, puis, progressivement une industrie. A fin du 19 iècle siècle  il y avait près de 300 marques/distributeurs/breveteurs FRANCAIS ,au début du 21 ième siècle : une seule  "survivante "  ANGENIEUX qui est noyée dans THALES ( ex THOMSON ). De quoi écrire donc, sans nostalgie mais sans compromis.

UN SIECLE D'INVENTIONS PHOTOGRAPHIQUES de LIONEL GERARD COLBERE à commander via : http://siecleinventionphoto.elcet.net/

 

LES APPAREILS PHOTOGRAPHIQUES FRANCAIS par JP FRANCESCH , BOVIS , BOUCHER / Une "somme"

http://www.amazon.ca/s/ref=nb_ss?__mk_fr_CA=%C5M%C5Z%D5%D1&url=node%3D1037096&field-keywords=appareils+photographiques+francais&x=21&y=17

 

HISTOIRE DES APPAREILS FRANCAIS par BERNARD VIAL

 

LE GENIE PHOTOGRAPHIQUE d'ANGERS par PATRICE BARRAUD

 

FOCAGRAPHIE par JL PRINCELLE à commander directement auprès des éditions LE REVE, 35 rue du Marais de Chatillon 45390 ONDREVILLE SUR ESSONNE

 

PHOTAX par GRATTE, BOISSIER, CHARRAT, HALGAND à commander aurpès du club Niepce Lumière à : http://www.club-niepce-lumiere.org/html/adhesion.php#maxifiche

 

FEX/INDO par GILLES MOREAU voir en Brocante car épuisé

 

PHOTO SYNTHESE quelques articles du journaliste de CHASSEUR D'IMAGES PATRICE HERVE PONT

 

SEM ET LE SEMFLEX par PATRICE HERVE PONT

 

 

QUELQUES EXEMPLES DE FABRICATION FRANCAISE

LES HEURES DE GLOIRE DE L'INDUSTRIE FRANCAISE DE LA PHOTOGRAPHIE

1825 - 1913 PRES DE 5000 BREVETS FRANCAIS DEPOSES

chambre à tiroirs de CHEVALLIER 1850
chambre à tiroirs de CHEVALLIER 1850

5000 brevets déposés.....

 

Même si on a un peu de mal à dater les véritables débuts de la photographie ( caméra obscura, "Le Gras" - et la première photographie au Monde - en Saône et Loire, le Daguerréotype, la première pellicule....) force est de constater que celà fût une course entre les Français, les Anglais, les Allemands et, sans doutes, bien d'autres.
Mais le "Génie Français" n'a pas manqué de s'exprimer entre 1825 et à la veille de la guerre de 1914, à travers, notamment le dépôt de près de 5000 brevets tendant à améliorer les procédés photographiques. On y retrouve des noms connus (DUCOS DU HAURON, l'opticien PLAGNIOL, GAUMONT, CAILLON, DAMOIZEAU, BRIOIS....

 

AU HASARD QUELQUES BREVETS FRANCAIS

Nous retrouvons, dans ce tableau, qui n'a aucune prétention d'exhaustivité, des noms connus. Dans ce qui était à l'époque l'Artisanat de la Photographie, quelques inventeurs développeront une véritable industrie; Nous n'avons relevé, ici, que les Français, mais des brevets ont été déposé en France pour des inventeurs étrangers et non des moindres ( ZEISS, EASTMANN, KOCH, HURST, MENDOZA, KORSTEN, THORNTON, GOERZ, KODAK, ZEISS, RODENSTOCK, ...)

appareil à pièces pour les endroits publics par Mr  JOEL
appareil à pièces pour les endroits publics par Mr JOEL
LISTE DES CONTRIBUTEURS/INVENTEURS dans le domaine de la PHOTOGRAPHIE jusqu'en 1899
Encore une fois Merci à MR CONSTANTIN IMBS
LISTE DES CONTRIBUTEURS INVENTEURS PHOT
Feuille de calcul Microsoft Excel 37.9 KB
BREVET DE MR SABATIERS - BLOT 1862
BREVET DE MR SABATIERS - BLOT 1862

  grâce au magnifique travail de CONSTANTIN IMBS sur : http://brevetsphotographiques.fr/ vous aurez une foule de détails sur ce qu'il faut bien appeler le génie français des inventeurs dans le domaine de la photographie. Mr IMBS reprend, en effet, tous les brevets déposés ( non seulement par les français ) entre 1845 et 1913 dans 26 domaines.  Voici un extrait de la liste dans les domaines dépassant les 250 Brevets déposés :

1845/1913 PROJECTION ET AGRANDISSEMENTS 300 dont 240 français

1845/1925 L'APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE  1500

1845/1925 LES AUTOCHROMES  300

1847/1913 CLASSEMENT ESCAMOTAGE DES PLAQUES 370

1861/1913 LA CINETIQUE 450

1855/1913 COULEURS ENREGISTREMENT ET RESTITUTION 300

1853/1913 LABORATOIRE 360

1852/1913 L'OBTURATEUR  320

1841/1913 COLORIAGES 250

1840/1913 PHOTOMECANIQUES  390

1839/1913 OPTIQUE 270 

 

UN ARTISANAT PAS ENCORE UNE INDUSTRIE

chambre photographique de voyage en bois
chambre photographique de voyage en bois

le temps de la Gloire...

 

la période faste de ce qu'on ne pouvait appeler l'artisanat de la photographie, fut celle de la fin du 19 ième et du début du 20 ième siècle. De très nombreux artisans ébénistes, des opticiens et même des décorateurs ont crée de magnifiques objets comme ces chambres en bois dont la plus illustre reste, peut être la chambre HUILLARD.

Quand la plaque commença à céder la place à la pellicule, quand le bois fut progressivement remplacé par du métal ( dès 1890 ) quand l'artisanat disparu progressivement au profit d'entreprises industrielles, la France continuait de briller.

LE FILM 135 ARRIVENT , LES ALLEMANDS TRAVAILLENT "FORT"

le ELJY de LUMIERE
le ELJY de LUMIERE

Eviction de la plaque au profit du film 135

après la guerre de 1914, les artisans, devenus des industriels de l'industrie photographique les GAUMONT, les KRAUSS... continuent à fabriquer des merveilles, pendant que de l'autre côté du RHIN, mr OSCAR BARNAK mettait au point le LEICA.

Exception faîte du domaine de la STEREOSCOPIE où continuent de sévir, avec succès les RICHARD, CORNU et SUMMUM, l'industrie s'intéresse alors à ce qu'on appelait la "vulgarisation" dès 1925.

Apparaîtront multitude de box ( PRECIDES ) de folding ( LUMIERE ), d'appareils en bakélite ( PHOTAX BY MIOM ).

Il faudra attendre 1938 pour un - timide - sursaut grâce au 24X36 NORCA.

AU DELA DE L'OPTIQUE FRANCAISE DE TRES BEAUX ET DERNIERS MODELES

Un dernier sursaut, mais un beau !!

en 1945 l'industrie allemande a bien du mal à se relever. C'est le moment que choisit l'industrie francaise pour réagir et plutôt bien !

d'abord dans un format "ancien" grâce aux DREPY, PONTIAC et GALLUS ; ensuite avec ce qui allait devenir le format "roi" le 135, dont la dimension la plus courante fût le 24X6.

Débuts timides ( du moins techniquement ) le SEM KIN vendu, tout de même à 150 000 exemplaires, puis ensuite dans une saga étonnante les FOCA (UNIVERSEL, SPORT, 1 ETOILE, 3 ETOILES, FOCAMATIC, MARLY..) . 

ET PENDANT CE TEMPS LA....au delà du Rhin

CONTAX 1
CONTAX 1

Et pendant ce temps là ...

Le CONTAX 2 était vendu sur le catalogue PHOTO PLAIT dès 1937 au prix de 4900 F avec , quand même, un TESSAR de 1,5 ! Pendant que le LEICA IIIA (pour ne prendre qu'un exemple !) avec un XENON de 1,5 était vendu 6365 F !

Pour l'anecdote le ROLLEIFLEX 6X6 OLD STANDARD était à 1795 F , un LUMIERE ELJY - au format 24X36 à 265 F....

Même si ce n'est qu'un jeu de comparer ce qui n'est pas comparable, mais on voit mieux ainsi, déjà l'écart technique qui se creusait.

QUE RESTE-T-IL DE NOS AMOURS EN 1975 ?

PRESTINOX 724 AFT
PRESTINOX 724 AFT

Que reste-t-il de nos amours dans les catalogues de 1975 ?

Quelques beaux projecteurs de diapositives, même en fondu enchaîné !

de PRESTINOX et SIMDA ( plus haut de gamme ), des optiques ANGENIEUX - qui ont été sélectionnées par la NASA -.....et puis plus rien !!

EN 2010 QUE DES SOUVENIRS ET DES REVES !!

merci à : http://photo.even.free.fr/index.php

             http://kaftafex.free.fr/kaftanski.html

             http://glangl1.free.fr/

             http://www.collection-appareils.fr/

 

liste des MARQUES/DISTRIBUTEURS/IMPORTATEURS/BOUTIQUES/INGENIEURS dans le domaine de la photographie jusque dans les années 1970
un premier travail bien modeste. Il s'agit d'un relevé alphabétique des marques, distributeurs, importateurs, boutiques, créateurs, ingénieurs, à dominante PHOTOGRAPHIQUE jusque 1970 +
LISTE DES MARQUES FRANCAISES V2.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 222.5 KB